Pieter Mulier

Pieter Mulier dit Il Tempesta ou Cavalier Tempesta, est un peintre néerlandais. Il est né à Harlem et mort à Milan en 1701. Il fut le meilleur peintre de paysage actif dans le nord de l’Italie entre 1670 et 1700. Il a représenté le lien qui existe entre la peinture romaine du paysage de 1600 et la peinture vénitienne du siècle suivant. Ses tableaux représentant des tempêtes marines furent très fameux (Tempête en mer, Rome, Galerie Doria Pamphili; Paysage orageux, Dresda, Gemäldegalerie.

Le sujet représenté: Le paysage

Il étudie la peinture auprès de son père. En 1656 il va à Rome en Italie: ici, il peint un salon de Palazzo Colonna. Plus tard, il travaille aussi à Gênes, en 1668 ; il était recherché surtout pour son habileté dans la représentation de navires dans la tempête (d’où son surnom). Accusé du meurtre de son épouse, il est emprisonné de 1676 à 1684. Pendant ses années passées en prison, il continue à travailler, en introduisant dans sa peinture des sujets pastorales et religieux où l’élément de la nature joue un rôle fondamental. Ensuite, il séjourne aussi à Milan, à Venise en 1687 et dans les territoires de la Lombardie de la Serenissima. En 1701 il meurt à Milan où il était retourné.

Il s’agit d’un paysage fluvial conçu selon les règles du peintre hollandais, inspiré de la peinture du paysage classique introduit et diffusé par les français Claude Lorrain et Gaspar Dughet à Rome. Cette influence est évidente dans ses tableaux où c’est la nature luxuriante qui domine et s’impose sur la présence de l’homme. Les figures et les animaux ne sont que des figurants par rapport à l’aspect presque héroïque des cieux, des bois, des montagnes et des eaux. Tout cela est amplifié grâce aussi aux dimensions exceptionnelles du tableau. Il faut souligner la présence d’une certaine cohérence de style, plutôt dans la peinture de femmes et d’animaux que dans les parties relatives à la nature. En effet, le peintre réussit à montrer toutes ses capacités d’entrer dans les détails pour rendre le tableau le plus vraisemblable possible avec toute la profusion d’artiste. En outre, il faut reconnaître à l’artiste hollandais une forte constance de style, en utilisant une formule de succès où il réussit à unir d’une façon magistrale la leçon du paysage classique avec son personnel goût nordique pour des effets scénographiques et émotionnelles de la lumière.

Exposition permanente