Giandomenico Tiepolo

BIOGRAPHIE
Giandomenico est né à Venise le 30 août 1727. Il était le fils de Giambattista Tiepolo, ainsi que le frère du plus jeune Lorenzo, petit-fils de Francesco Guardi et Gianantonio Guardi, étant la mère de Giandomenico, Maria Cecilia Guardi, sœur des deux Védutistes. Son père, un peintre bien connu, venait d’une famille modeste qui n’était pas du tout liée aux riches nobles Tiepolo de Venise.

LE SUJET REPRÉSENTÉ
Le sujet renvoie à une gravure faisant partie d’une série intitulée « Collection de Têtes » L’idée de graver une série de visages de « caractère » trouve chez Giandomenico une origine, une volonté de rendre hommage et une émulation dans la double série de Têtes à l’orientale gravée au XVIIe siècle par Giovanni Benedetto Castiglione, artiste génois, expérimentateur et innovateur dans le domaine de la gravure que les Tiepolo admiraient particulièrement. Giandomenico a commencé à graver un premier noyau de vingt-sept têtes entre 1757 et 1762. Par la suite, après la mort de son père (1770) à son retour d’Espagne, il reprend le thème des visages orientaux et enrichit sa série, qui comptera au total soixante gravures dans le catalogue. Parmi les séries des têtes, on retrouve aussi son autoportrait et le portrait de son père Giambattista, retrouvés par Teodoro Correr avec les estampes correspondantes, obtenues à partir d’une feuille à l’encre encore fraîche. Dans ce type d’impression, l’image apparaît exactement comme celle gravée sur la plaque, ce qui facilite la lecture. Gravure et burinage (170x122 mm).

Permanent exhibition